Publication

"Pour une architecture des Communs"
(aux Editions Eterotopia, automne 2023)

Perrine Philippe
Ariane Cohin
Aline Laporterie

Notre livre Pour une architecture des Communs est enfin sorti en librairie depuis début octobre 2023 !

Un premier lancement du livre a eu lieu à la Parole Errante à Montreuil le 10 octobre dernier. Nous souhaitons également organiser une série de présentations et discussions autour de l’ouvrage, afin qu’il soit un support au débat et à la réflexion collective dans divers réseaux : architectes et concepteur.ices, écoles d’architecture, associations, collectifs et potentiels commanditaires instigateurs de projets en autoconstruction accompagnée.

Résumé du livre
Pour une architecture des Communs
Auto-construction et espaces collectifs

L’auto-construction est loin d’être une pratique nouvelle, mais elle reste relativement marginale de nos jours, et bien souvent cantonnée à l’habitat individuel. Dans ce livre, nous nous intéressons spécifiquement à l’auto-construction et à l’auto-rénovation d’espaces collectifs, accueillant parfois du public, que nous nommons des communs. S’il nous paraît essentiel de reprendre du pouvoir sur la construction de ces espaces, cela doit se faire avec une conscience des enjeux et des risques, d’autant plus lorsque l’échelle du projet dépasse celle de l’habitat individuel. Nous défendons dans ce livre une auto-construction accompagnée par des professionnels, et réfléchissons aux moyens à mettre en œuvre pour que l’accompagnement ne dénature pas la spontanéité et la la richesse de ces projets.

Ce livre constitue une boîte à outils pratique et théorique destinée aux collectifs qui envisagent de construire eux-mêmes leurs locaux, ainsi qu’aux artisan.es et architectes qui souhaiteraient accompagner ces pratiques émancipatrices. Nous y abordons aussi bien le rôle de ces différent.es acteur.ices que les réglementations liées à la construction, l’organisation des chantiers ouverts et les possibilités de pérennisation foncière. Le livre se base sur plusieurs retours d’expériences: l’autoconstruction accompagnée du local de l’association Récolte Urbaine à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, qui constitue le fil narratif principal de l’ouvrage, est enrichi et mis en perspective par des entretiens avec les personnes impliquées dans une dizaine de lieux auto-construits (une bergerie associative construite sans autorisation sur une friche occupée en Seine-Saint-Denis, un ancien collège en train d’être réinvesti par des usager.e.s qui apprennent à s’auto-organiser dans le Puy-de-Dôme, un atelier de bricolage construit par et pour des personnes migrantes hébergées dans un centre d’urgence à Paris…).

Nous espérons que cette mise en partage d’expériences participera d’une émancipation collective autour des manières de construire et d’habiter. Qu’elle puisse faciliter l’émergence de communs autoconstruits de manière joyeuse et conviviale par leurs usager.es, donner du courage à des collectifs et associations qui envisagent de se lancer, éclairer de jeunes constructeur.ices et architectes en recherche d’alternatives, et peut- être même inspirer des collectivités.